Carénage Oceoprotec

Dès qu’une coque est dans l’eau la vie se développe dessus. Bactéries, puis végétation, puis animaux… Un remède efficace pour lutter contre : la peinture antifouling. C’est ni plus ni moins qu’un poison, des biocides, que l’on applique une fois par an voir même deux. Poison évidément nocif pour l’homme et l’environnement marin.

J’ai donc opté pour la solution Oceoprotec.

C’est un revêtement de carène haute performance qui en sus d’être un antifouling éco-responsable offre une protection contre l’osmose mais surtout une glisse exceptionnelle. Beaucoup de bateaux de régate optent Oceoprotec uniquement pour cette glisse étonnante.

L’application a été réalisée par l’applicateur local le Chantier Naval du Roussillon.